Initiation et évolution


La décision république d’établissement de l’université de Gézira a été prise le 9 novembre 1975 à Madani, dans la région de Gézira, à cause de son importance agricole, économique, didactique et sociale. Les études ont commencé dans quatre facultés : la fac, des sciences agricoles, la fac, de l’économie et du développement rural, la fac, de médecine, et des sciences de santé en 1978 actuellement la fac, de médecine_, la fac, des sciences et de technologie_ actuellement la fac, de l’ingénierie et de technologie.
Le premier «batch » dans ces quatre facs_ là, a été gradué en1984 comme tel est mentionné dans le premier livre informatif de l’université sur les raisons et les justifications de l’établissement de l’université de Gézira : « le message des universités dans sa vérité est le message d’être_ humain confié de Dieu, pour qu’il soit son représentant sur la terre. Pour que l’être_ humain même courre derrière l’éducation et le savoir, peur qu’il découvre les secrets de la nature, investisse les énergies que le Dieu lui facilite pour repeupler le monde, établir la civilisation humanitaire de toutes ses dimensions, exercer la justices, supporter les valeurs spirituelles et originaires, lever le mot de droit et de prospérité, finir avec la malfaisance et la corruption, construire l’esprit et la conscience humanitaire, développer les expériences et la compétences, toréer les talent à travers la coopération dans une atmosphère d’amour, de fidélité et de fraternité.

L’objectif de l’université de Gezira est de servir la société et de relier l’éducation aux demander du développement et aux besoins de l’être humain et de l’environnèrent .Dans cette conception, l’université a commencé son chemin pour étudier les problèmes de sa société, former les cadres qui peuvent bien investir la potentialité de la campagne soudanaise en domaine de l’industrie pour développer l’agriculture, effectuer les recherches scientifiques et appliqués, en demain de technologie pour servir le développement, enseigner les séances de médecine en concentrant sur l’environnement soudanais rural.
Au fil de derniers ans trente, l’université s’est développée d’une maniéré rapide. Ses facs atteignent 21 facs qui se répandent dans toutes les municipalités de l’Etat de Gezira additionné à la fac de la société. Les Instituts de recherche s’augmentent au nombre de 9 dans toutes les spécialisations scientifiques et humanitaires. Les facs se répandent dans toutes les municipalités de l’Etat de Gézira.
L’université de Gézira se répand actuellement dans 13 campus dont 3 campus se trouvent à Médani, 10 campus à l’extérieur de Madani. Les campus de Madani sont La cité universitaire de Nisheesheeba. Le campus de Rasi.Le campus de Hantoub. La cité universitaire de Nisheesheeba qui se trouve au nord de Madani, contient l’administration de l’université, les doyennetés centrales, la fac des sciences agricoles, la fac de l’ingénierie et de la technologie, la fac de l’économie et du développement rural, la fac du textile, l’institut national pour le développement des exportations des jardinages, l’institut du sucre et la ferme de l’université de Gézira.

Al Razi est le deuxième campus qui se trouve au sud de Madani. Il contient les facs de Médecine, Pharmacie, les sciences de appliquées médecine, les sciences des laboratoires de médecine ; le médecine des dents, les sciences du math et de la médiathèque (l’ordinateur), l’institut pour la gestion de l’eau et de l’irrigation, l’institut national elle censeur, l’institut national pour les cherches de la fabrication des céréales de l’huile en additionnant le centre du développement de l’éducation universitaire, l’imprimerie de l’université de Gézira et la maison consultative de l’université de Gézira. Le campus de Hantoub contient la fac, de pédagogie de Hantoub et l’institut de l’islamisation de savoir.Les campus de l’université à l’extérieur de Madani sont :-les campus de la fac de la pédagogie de la ville de Rufaà -la fac de vétérinaire de la ville de Tamboul-la fac de la gestion et de l’économie de la ville de Hélaleya -le campus des sciences de la pédagogie, de la ville de Camleen -le campus de la fac de pédagogie, de la ville de Hassaheissa. -le campus de la fac pour le produit de l’animal de la ville de Managil -le campus des sciences de la santé et l’environnement de la ville de Alhosh, au sud de Gézira -les études du développement de la ville de Hidaiba -le campus de la fac des sciences de télécommunication de la ville de Fadasy -le centre de Sheikh Mohammed Ali Magzob pour le saint Coran et ses sciences de la ville de Fadasy.

Le nombre des étudiants de l’université de Gézira s’augmente jusqu’à ce qu’il arrive actuellement au taux de(20148) étudiants au niveau de licence et * * * étudiants au programme des études supérieures et(2929) étudiants au niveau du diplôme intermédiaire et(3622) étudiants au programme du développement de Sous construction des facs et des institut, de l’équipement des salles d’études et les laboratoires scientifiques avec des appareils plus modernes afin de rattraper les évolutions scientifiques très rapides et une augmentation considérable dans le nombre des membres de la corporation des enseignants, leur assistants et les moyens qui aident.

L’université assure sen évolution à travers l’établissement des nombreuses administrations spécialisées que l’administration de l’environnement que les travailleurs de différentes cardes, tout cela pour faire raffiner l’environnement universitaire d’une maniéré modèle pour que l’université se rende capable d’effectuer son message, que l’administration de l’informatique de but de retrouve des moyens de l’information pour les enseignants, les étudiants et les travailleurs de l’université, cela pour exploiter la culture des information dans le processus éducatif, et l’administration d’arabisation, la composition et la publication, pour publier la culture d’arabisation aux méthodes et à la traduction.

C’est l’université de Gézira qui est la première parmi les autres universités au soudan pour commencer l’arabisation dans toutes ses facultés en 1990_1991 à partir de « batch » treize. L’université a participé à sortir de nombreux dictionnaires en arabe «Maagim » afin de résoudre le problème de la terminologie scientifique. Elle a trouvé de nombreux livres écrits en arabe, aux pays_ arabes frères, dans les différentes sciences. Ainsi, l’université a encouragé les facs et les instituts de faire des débats et des ateliers pour arabiser les méthodes. L’université a subi les frais de l’édition de livre de but de trouver un référentiel arabe jusqu’à ce que le nombre des livres composés actuellement atteint 80 livres, à travers les enseignants de l’université de Gézira, dans les différentes spécialisations, sous la supervision de l’administration de l’arabisation, la composition et la publication. L’université de Gézira est très consciente de fortifier les relations scientifiques avec les universités et les établissements scientifiques à l’université du pays qu’à l’extérieur. Elle est aujourd’hui membre à l’union international des universités, à l’union des universités arabes, l’union des universités africaines, à l’union des universités du monde islamique et l’union des conseils de recherche scientifique arabe. L’université a signé de grand nombre des conventions académiques que des programmes de coopération avec de nombreuses universités que des organisations internationales que des établissements scientifique, à intérieur de soudan qu’à à l’extérieur, notamment en domaines de formation, d’enseignement, de recherche scientifique et d’échange des expériences. L’université a gagné de bonne réputation aux nombreuses zones académiques à l’extérieur. Ses gradués et ses envoyés ont gagné de nombreux cadeaux scientifiques au niveau régional et international. Les plus importants sont : * la prix de la banque islamique de Jada pour le développement, dans le secteur des sciences et la technologie pour l’un2002, de raison que l’université de Gézira est la plus préférable université qui sert sa société, dans des pays de l’organisation de la conférence islamique. * le prix de sheick Hamdan ben Rashid Al Maktoom des sciences médicales, pour la fac, de médecine de l’université de Gézira de raison qu’elle est la fac de médecine, la meilleure dans le monde arabe. * le prix de l’organisation arabe du développement agricole pour la création scientifique en domaine agricole pour l’an 2002. L’université de Gézira est entrée dans l’histoire à travers ses portées les plus étendues, avec son système académique décrit et sa philosophie distinguée. Elle a trop réussi dans la préparation du gradué scientifiquement qualifié, va avec les renouvellements du siècle en domaine de sa spécialisation, qualifiée des moralités et de bons comportements, ce qui est très lié aux besoins de société, cela à travers la formation scientifique et sur place, ce que l’université considéré une partie très importante dans la méthode d’enseignement scientifique. L’université a pu, au fil de ses dernières années, assurer les principes de sa construction scientifique que culturelle, grâce au dire la vérité, grâce à la politique très claire que l’université a exercé, et qui reflète les bons sens, les bons objectifs que sa philosophie a déterminé. .

© Tous droits sont réserves pour la gestion | de l’informatique -l’université de Gézira 2017