Abolissement de l’enregistrement


Le conseil de professeur a le droit, après la recommandation des établissements académiques de l’université proprement dit, d’abolir l’enregistrement de l’étudiant dans un des cas suivants :

  • Si l’étudiant a échoué à l’obtention du taux minimum du taux accumulatif demandé (2.50) en fin d’études.
  • L’échec de l’étudiant en un des modules, pour la deuxième fois.
  • Le manque de succès au projet de graduation.
  • L’absence de l’étudiant des études d’une période de six mois.
  • L’absence de l’étudiant des examens sans des raisons très claires.
  • La fin de taux maximum de la durée des études.
  • Le manque de payement des frais des études.
  • Selon le désire de l’étudiant.
  • Le mauvais comportement de l’étudiant.
  • L’étudiant, dont l’enregistrement a été aboli, peut présenter une demande écrite d’excuse en quelle il explique les raisons qui peuvent lui donner la chance d’excuse en étudiant sa demande.

© Tous droits sont réserves pour la gestion | de l’informatique -l’université de Gézira 2017