La supervision :


Pour chaque étudiant de doctorat, il y a au moins deux superviseurs : l’un est premier superviseur, l’autre est deuxième superviseur.
L’un des deux, au moins doit être de l’université.
Rôles du premier superviseur :

  • Suivre l’exécution du plan admis de la recherche.
  • Vérifier les pas mesurés à l’exécution de la recherche.
  • Vérifier la présentation des résultats et leur discussion de manière correcte.
  • Vérifier l’exécution des changements demandés à l’étudiant, du comité de l’examen.
Rôles de deuxième superviseur :
  • Suivre les procédures de l’exécution du plan sur place de recherche.
  • Vérifier les remèdes statistiques et analyser les résultats.
  • Réviser l’illustration des référentiels à l’intérieur du message et au tableau des référentiels.
  • Vérifier la réalisation et l’édition du message.
Rôles communs des deux superviseurs :
  • Faire des changements convenables sur le plan admis de recherche pendant l’exécution et donner des rapports périodiques, sur la démarche de la performance selon la discipline.
  • Vérifier l’illustration rectifiée du côté théorique de la recherche.
  • Vérifier l’écriture, la présentation du résumé de recherche et les recommandations.
  • Vérifier soigneusement la langue du message.
  • La révision finale du message.
  • Dire que le message est prêt afin de la présenter au comité d’examen.
Les superviseurs sont indiqués du conseil de département /centre.
Ce sont le comité des études supérieures de fac, institut, et le comité des études supérieures de l’université qui font leur recommandation.
Il faut que le superviseur obtienne au moins une des qualifications suivantes :
  • Le doctorat au degré du professeur participant.
  • Le master au degré du professeur.
Il faut que les superviseurs présentent des rapports dans chaque six mois, sur la démarche des études de l’étudiant, à travers les canaux proprement dits de l’université.

© Tous droits sont réserves pour la gestion | de l’informatique -l’université de Gézira 2017